Emmanuelle Ryser
 

Dernières infos

FABRIQUEZ VOTRE CARNET

Offrez de l’ampleur à votre créativité! Marie-Lou Ravet propose, chez E comme Ecriture, un cours de reliure à plusieurs dimensions. Une belle idée pour votre futur carnet de voyage!   ...

LA VIE EN ROSE

Je lance un appel à MAIL ART jusqu’au 20 novembre. Thème: La vie en rose. Support et technique libres. Toutes les oeuvres seront exposées dans ma vitrine et recevront une réponse personnalisée. ...

THALASSO

Grâce à la complicité de Françoise Comte, je vous propose une semaine thalasso-écriture à Pornic. Un hôtel au bord de l’océan, des soins sur mesure et chaque jour 3h d’écriture. Il est temps de vous inscrire! ...

RÉCIT DE VIE

Vous avez envie d’écrire votre vie?  Praticienne en récits de vie, je recueille votre histoire ou vous accompagne dans votre écriture. ...

E comme Ecriture

  J’ai emménagé dans mon nouveau lieu. E comme Ecriture, il s’appelle. Rue Pré-du-Marché 19, à Lausanne. J’y ai installé mon bureau et mes ateliers. Dorénavant, les ateliers VOIX DE FEMMES auront aussi lieu chez moi. Bienvenue! ...

BIENTÔT AILLEURS

Ma petite entreprise et moi avons trouvé un LOCAL pour y poser bureau et ateliers. Dès février 2017, je vous accueillerai à la Rue Pré-du-Marché 19 (en face du Cazard), tout au centre de Lausanne. ...

 

Réunissant mon bureau et mes ateliers, mon lieu de travail est plus que jamais l’antre de l’indépendante de l’écriture que je suis. Ce mot ne veut rien dire? Tournez le dos au Petit Robert et autres académiciens. Quand on aime les mots, on leur fait dire ce que l’on veut, et je me suis permise de l’inventer. Indépendante, donc, par statut et de l’écriture comme si c’était une addiction dont je me défends. Indépendante de l’écriture sous plusieurs formes, et à votre service : animatrice d’ateliers d’écriture, recueilleuse de récits de vie ou carnettiste prête à partir en voyage. Du sur mesure pour la journaliste que j’étais et qui s’est installée, en janvier 2017, au No 19 de la Rue Pré-du-Marché. Du sur mesure aussi pour la petite fille que j’étais et qui aimait déjà tenir son journal intime. Pour faire connaissance, voici mon autoportrait en quelques lignes. Bienvenue!

favicon

Dernières infos

FABRIQUEZ VOTRE CARNET

Offrez de l’ampleur à votre créativité! Marie-Lou Ravet propose, chez E comme Ecriture, un cours de reliure à plusieurs dimensions. Une belle idée pour votre futur carnet de voyage!   ...

LA VIE EN ROSE

Je lance un appel à MAIL ART jusqu’au 20 novembre. Thème: La vie en rose. Support et technique libres. Toutes les oeuvres seront exposées dans ma vitrine et recevront une réponse personnalisée. ...

THALASSO

Grâce à la complicité de Françoise Comte, je vous propose une semaine thalasso-écriture à Pornic. Un hôtel au bord de l’océan, des soins sur mesure et chaque jour 3h d’écriture. Il est temps de vous inscrire! ...

RÉCIT DE VIE

Vous avez envie d’écrire votre vie?  Praticienne en récits de vie, je recueille votre histoire ou vous accompagne dans votre écriture. ...

E comme Ecriture

  J’ai emménagé dans mon nouveau lieu. E comme Ecriture, il s’appelle. Rue Pré-du-Marché 19, à Lausanne. J’y ai installé mon bureau et mes ateliers. Dorénavant, les ateliers VOIX DE FEMMES auront aussi lieu chez moi. Bienvenue! ...

BIENTÔT AILLEURS

Ma petite entreprise et moi avons trouvé un LOCAL pour y poser bureau et ateliers. Dès février 2017, je vous accueillerai à la Rue Pré-du-Marché 19 (en face du Cazard), tout au centre de Lausanne. ...

Réunissant mon bureau et mes ateliers, mon lieu de travail est plus que jamais l’antre de l’indépendante de l’écriture que je suis. Ce mot ne veut rien dire? Tournez le dos au Petit Robert et autres académiciens. Quand on aime les mots, on leur fait dire ce que l’on veut, et je me suis permise de l’inventer. Indépendante, donc, par statut et de l’écriture comme si c’était une addiction dont je me défends. Indépendante de l’écriture sous plusieurs formes, et à votre service : animatrice d’ateliers d’écriture, recueilleuse de récits de vie ou carnettiste prête à partir en voyage. Du sur mesure pour la journaliste que j’étais